Apnée du sommeil et diabète : un lien très étroit

Rien ne vaut une bonne nuit de sommeil pour être en pleine forme ! Eh oui !

Alors nous vous dirigeons vers la thématique du sommeil et du diabète avec une explication de texte sur l’apnée du sommeil… assez peu connue de tous!

apnée du sommeil et diabète

Un mauvais sommeil affecte l’équilibre glycémique et le diabète en lui-même peut avoir des effets néfastes sur la tranquillité du sommeil des malades qu’il touche. L’apnée du sommeil n’échappe pas à la règle et fait depuis quelques années l’objet de recherches approfondies du monde de la diabétologie.

L’apnée du sommeil, qu’est-ce que c’est ?

L’apnée du sommeil, c’est le fait d’arrêter de respirer pendant 10 secondes consécutives. Il s’agit alors d’un rétrécissement complet ou partiel du pharynx, entraînant un effort respiratoire et une mauvaise oxygénation du cerveau et des organes.

Ces micro-réveils à répétition peuvent être perçus ou non mais dans tous les cas, ils induisent un sommeil moins réparateur qu’il ne devrait.

Les autres symptômes notés sont souvent les mêmes : ronflements ou apnées constatées par le conjoint mais aussi sommeil qui ne semble pas bénéfique, fatigue, réveils multiples ou encore étouffements nocturnes.

Tant de troubles qui peuvent entraîner des conséquences plus lourdes telles que des maux de tête, des pertes de mémoire, des difficultés de concentration… allant jusqu’à un état dépressif.

Un sommeil qui n’est pas assez réparateur peut avoir de lourdes conséquences sur la vie quotidienne.

Quel rapport fait-on entre ce trouble respiratoire et le diabète ?

L’apnée du sommeil et le diabète de type 2 sont deux affections liées qui interfèrent l’une avec l’autre.

Les apnées du sommeil sont présentes chez la moitié des diabétiques de type 2 et à l’inverse, le diabète est fréquent chez les personnes touchées par des épisodes d’apnée du sommeil.

Les patients souffrant d’apnée du sommeil et les diabétiques ont souvent une pathologie cardio-vasculaire associée.

Les résultats de l’étude canadienne «Obstructive Sleep Apnea and Incident Diabetes. A Historical Cohort Study» menée en 2014 à l’hôpital Saint Michael de Toronto, ont permis de montrer un lien entre les apnées du sommeil et le diabète de type 2.

Une hypertrophie des amygdales, un surpoids au niveau de l’abdomen, l’accumulation de graisses autour du cou sont autant de facteur fréquent chez les patients diabétiques qui peuvent induire une apnée du sommeil.

A l’inverse, les baisses intermittentes d’oxygène dans le sang peuvent entraîner l’augmentation de la résistance à l’action de l’insuline tandis qu’une mauvaise nuit de sommeil augmente le risque d’hyperglycémie.

Quel faire alors pour traiter l’apnée du sommeil ?

Surveiller son diabète et respecter au mieux les instructions du corps médical est la démarche à suivre pour les patients diabétiques.

Évoquer vos problèmes de sommeil lors de la consultation avec votre médecin est dans la logique de la gestion de votre santé.

Si jamais l’apnée du sommeil est diagnostiquée, le traitement le plus répandu est l’application pendant la nuit de ce que l’on nomme une « pression positive continue ». Il s’agit en réalité d’un masque à garder sur le visage durant la nuit et qui insuffle de l’air en permanence dans les voies aériennes, empêchant le pharynx de se fermer. Ce traitement a un effet direct sur l’apnée du sommeil mais aussi sur l’évolution du diabète : il améliore la sensibilité des patients à l’insuline et joue aussi sur le taux d’hémoglobine glyquée.

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

Les 10 Conseils Pour concilier Alimentation et Glycémie

  • Les astuces pour baisser l'index glycémique de vos repas
  • 1 exemple de journée type
  • L'assiette idéale
  • La réponse à vos questions les + fréquentes

je télécharge l'Ebook, c'est gratuit >>

Vous voulez commenter cet article ? c’est par ici