Le diabète gestationnel, si on en parlait ?

 

Le diabète gestationnel (DG) n’est pas rare puisqu’en France, il touche environ 8 % des femmes enceintes. Il ne faut pas pour autant paniquer : la peur vient souvent de ce que l’on ne connait pas. Parlons-en pour ne pas le craindre, ni le négliger.

Toutes les femmes peuvent-elles avoir un Diabète Gestationnel au cours de leur grossesse ?

La grossesse est une période propice au développement d’un diabète car elle

s’ accompagne, chez toutes les femmes, d’un état de résistance à l’insuline.

Le DG regroupe deux profils différentes de femmes :

– celles qui ont un diabète méconnu, révélé par la grossesse;

– celles qui développent uniquement un diabète à l’occasion de leur grossesse.

 

Si, théoriquement, toutes les femmes peuvent développer un DG pendant leur grossesse, le risque est plus élevé chez certaines d’entre elles : grossesse tardive (> 35 ans), surpoids ou obésité, antécédents personnels de DG (ou d’enfant de poids de naissance > 4 ou 4,5 kg) ou familiaux de diabète de type 2.

 

A quel moment se fait le dépistage d’un Diabète Gestationnel ?

Actuellement, il n’est pas recommandé de faire un dépistage de DG chez toutes les femmes enceintes, mais de le réserver à celles qui présentent un facteur de risque. Ce dépistage est pratiqué entre la 24e et la 28e semaine d’aménorrhée, car le DG apparaît souvent au 3e trimestre de la grossesse.

 

Comment l’éviter ?

Une fois la grossesse commencée, il n’est plus possible d’éviter le Diabète Gestationnel. En revanche, vous pouvez limiter les risques de DG avant d’être enceinte en adoptant un mode de vie sain : activité physique régulière, alimentation équilibrée …

Il faut savoir que la consommation de sucre n’a jamais donné de diabète, mais manger trop gras, trop sucré, grignoter et être sédentaire conduisent au surpoids et donc, indirectement au diabète.

Capture d’écran 2016-06-18 à 15.07.54

 

Quels sont les risques du Diabète Gestationnel pour la maman et pour l’enfant ?

Pour la maman, il s’agit surtout de la survenue d’une hypertension artérielle pouvant s’associer avec une prise de poids excessive, des oedèmes, des complications rénales et un risque de développer un diabète de type 2 après la grossesse. L’accouchement peut être prématuré ou nécessiter une césarienne.

Pour l’enfant, la complication la plus fréquente est un poids de naissance trop important (> 4 kg) qui peut entrainer un accouchement difficile. D’autres complications sont possibles comme une détresse respiratoire, une hypoglycémie ou encore un risque de développer un diabète de type 2.

Mais ces complications sont évitables si votre glycémie est bien contrôlée par les mesures nutritionnelles et l’activité physique qui vous seront conseillées.

 

Comment dois-je me faire suivre ?

Si on vous diagnostique un Diabète Gestationnel, votre gynécologue vous adressera sans doute vers un diabétologue et un nutritionniste ou une diététicienne spécialisée, car vous aurez avant tout une prise en charge diététique, accompagnée d’une auto-surveillance glycémique. L’objectif est que votre glycémie reste dans des limites acceptables et que votre poids soit contrôlé par un régime alimentaire adapté : privilégier les aliments à faible index glycémique et les fibres, contrôler vos apports caloriques … Sans oublier une activité physique adaptée, bénéfique pour toute femme enceinte, mais encore plus recommandée en cas de Diabète Gestationnel.

Souvent l’équilibre glycémique peut être atteint avec ces seules mesures hygiéno-diététiques, encore faut-il que vous soyez motivée ! Parfois, un traitement pourra vous être prescrit.

 

 

Que dois je savoir ?

Si vous êtes enceinte ou que vous désirez un enfant, sachez que vous serez suivie régulièrement pendant toute votre grossesse par des professionnels de santé. Si on vous diagnostique un Diabète Gestationnel, ce suivi sera renforcé et il vous sera demandé de respecter certaines consignes diététiques (non contraignantes) et de pratiquer une activité sportive adaptée. Vous aurez à contrôler régulièrement votre glycémie et votre poids, mais rien de très astreignant en comparaison du bonheur que vous aurez de mettre au monde un enfant … Et

Share Button

Les 10 Conseils Pour concilier Alimentation et Glycémie

  • Les astuces pour baisser l'index glycémique de vos repas
  • 1 exemple de journée type
  • L'assiette idéale
  • La réponse à vos questions les + fréquentes

je télécharge l'Ebook, c'est gratuit >>

Vous voulez commenter cet article ? c’est par ici