Freestyle Libre :une innovation pour l’auto-surveillance de la glycémie

 

Dans le « monde » de la diabétologie, on en parle tout le temps et partout, il a été à l’honneur lors du récent congrès de la Société Francophone du Diabète, et ce n’est pas étonnant, car il « révolutionne » la vie des patients diabétique sous insuline 

Qu’est-ce que c’est ?

Le système FreeStyle Libre, composé d’un capteur et d’un lecteur de glycémie, évite non seulement de se piquer au doigt (ce qui n’est pas son moindre avantage !), mais il donne aussi de nombreuses informations précieuses pour l’auto-surveillance glycémique (ASG) et donc pour le traitement par insuline. Il permet enfin une prise en charge du diabète mieux partagée avec le médecin et une plus grande autonomie pour le patient.

 

Comment s’utilise FreeStyle Libre ?

Le système FSL apporte de nouveaux indicateurs, qui en font un outil révolutionnaire : la flèche de tendance (vers une augmentation ou une diminution de la glycémie), la courbe d’historique des 8 heures, l’AGP (ambulatory glucose profile), l’HbA1c estimée et la quantification des hypoglycémies.

 

 

La pose du capteur: c’est facile !

Le capteur, qui comporte une petite aiguille permettant la mesure de la glycémie, se pose très facilement avec un adaptateur. Il doit être renouvelé toutes les deux semaines.

Capture d’écran 2016-04-28 à 17.33.04

 

Le maître-mot : scanner utilement

Il ne faut scanner que lorsqu’il est utile de le faire, c’est-à-dire pour l’adaptation des doses d’insuline et dans des conditions particulières (sport, conduite …). Il faut pratiquer, au minimum, autant de mesures qu’avec la glycémie capillaire (6 à 7 scans) et, dans tous les cas, respecter le délai des 8 heures pour obtenir des données continues.

 

Un concept intelligent

Sur le lecteur s’affichent le chiffre de la glycémie, une flèche de tendance, ainsi qu’une courbe de suivi. Il faut d’emblée, faire confiance au système et très vite abandonner les glycémies capillaires.

L’un des grands bénéfices de Freestyle est de pouvoir se resucrer avant une hypoglycémie imminente. Il faut apprendre à déterminer vous-même dans quelles situations et à quelles valeurs vous devez gérer préventivement une hypoglycémie : valeur de la glycémie, flèche de tendance, pente de la courbe de 8 dernières heures, contexte, symptômes. Mais il faut préciser que Freestyle n’est pas, pour autant, un outil de détection des hypoglycémies asymptomatiques (pas d’alarme) et qu’il n’est donc pas destiné aux patients à risque d’hypoglycémies sévères et/ou nocturnes.

L’historique des 8 heures est important, notamment au réveil, pour analyser la courbe nocturne. Il est également utile pour observer ce qui se passe après un événement aigu (sport par exemple).

Faut-il encore prescrire le dosage de l’HbA1c ?

L’estimation de l’HbA1C permettrait théoriquement d’alléger la fréquence des examens de laboratoire, mais il faut bien vérifier la fréquence des scans quotidiens et valider individuellement la corrélation entre HbA1c estimée et HbA1C mesurée. Les résultats d’une étude de validation de l’HbA1c estimée dans la vie réelle sont attendus avant de pouvoir répondre précisément à cette question.

 

Comment se procurer FreeStyle Libre ?

Le système FreeStyle Libre s’achète sur internet sans ordonnance sur le site dédié : www.freestylelibre.fr. Il n’est pas vendu en pharmacie. Pour l’instant, aucun capteur de glycémie n’est pris en charge par la Sécurité sociale, malgré les demandes réitérées auprès des Autorités de santé. FreeStyle Libre n’est donc pas remboursé. Le kit de démarrage vaut 169,90 euros et le capteur (qui doit être changé tous les 14 jours au maximum) 59,90 euros.

 

Docteur Catherine Bouix

Share Button

Les 10 Conseils Pour concilier Alimentation et Glycémie

  • Les astuces pour baisser l'index glycémique de vos repas
  • 1 exemple de journée type
  • L'assiette idéale
  • La réponse à vos questions les + fréquentes

je télécharge l'Ebook, c'est gratuit >>

Vous voulez commenter cet article ? c’est par ici