J’adapte mon diabète à ma vie et non l’inverse !

L’annonce de mon hospitalisation :

Le 21 décembre 2012 J’ai un rendez-vous en urgence pour une glycémie à 3.5g/L, l’endocrinologue m’annonce mon hospitalisation immédiate pendant 4 jours !

QUOI ?? J’essaye de repousser après les fêtes mais elle me dit que je ne « tiendrais pas » jusque là et qu’ au contraire j’irai mieux après…

J’ai peur, je comprends la gravité de la situation et en même temps je me sens bien, assez forte et c’est à ce moment là que tout se passe dans ma tête ! Je vais y aller, tout assimiler, et ressortir pour passer Noël en famille ! A 26 ans j’ai mon avenir en main et si je veux sortir à temps il faut que je m’implique !

Me projeter sur ma future vie de diabétique était trop difficile pour moi alors que d’avoir comme objectif : « sortir pour Noël » m’a permis de ne pas me faire dépasser par mes doutes. Choisir un objectif à sa portée pour prendre confiance !!

Pendant ces 4 jours j’ai appris ce qu’était le diabète, les risques des variations de glycémie, comment gérer l’insuline, le calcul des doses, le sport, la nourriture, la vie…

Le soutien des autres :

J’ai vu mes proches se poser les même questions que moi et venir chercher des réponses, j’ai très vite compris que je pourrais compter sur eux à la fois pour me soutenir comme ils l’ont toujours fait mais aussi dans la gestion du diabète. Leur présence permanente m’a donné l’espoir que tout irait bien et l’énergie d’y croire !

Et ils ont eu raison !! Cela fait maintenant 2 ans que je suis diabétique et que j’adapte ma maladie à ma vie et non l’inverse ! et ça fonctionne puisque mon hémoglobine glyquée est à 6.4.

Vivre positivement son diabète :

diabète et optimisme

diabète et optimisme

J’ai gardé le même rythme de vie, Je ne pense vraiment pas que le diabète m’handicape, il n’interfère en rien dans mes relations professionnelles, amicales ou sentimentales. Il m’oblige à une gymnastique de l’esprit pour calculer mes doses et m’impose une certaine hygiène de vie (pas de grignotage, limitation des boissons sucrées, surveillance de la prise de poids…) mais comme pour beaucoup de femme !! J

J’ai conscience de la chance que j’ai d’avoir un diabète équilibré pour l’instant mais j’ai confiance en moi et je sais que j’aurais la force de m’adapter s’il le faut et d’avancer en gardant mon optimisme !

Share Button

Les 10 Conseils Pour concilier Alimentation et Glycémie

  • Les astuces pour baisser l'index glycémique de vos repas
  • 1 exemple de journée type
  • L'assiette idéale
  • La réponse à vos questions les + fréquentes

je télécharge l'Ebook, c'est gratuit >>

Vous voulez commenter cet article ? c’est par ici