Sushis & Sashimis Party !

Sympa le nouveau concept du bureau : chaque dernier jeudi du mois, on dîne chez un collègue différent !

Coup de panique quand mes associés me rappellent en début de semaine  que c’est mon prénom qui a été tiré au sort lors de la dernière soirée. Evidemment je fais mine de gérer la situation : bien sûûûûr que je n’ai pas oublié. Tout est déjà presque prêt d’ailleurs. Je suis la reine de l’anticipation, c’est bien connu !

Bon sérieusement, qu’est-ce que je vais bien pouvoir préparer de sympa ? Honnêtement j’ai bien envie de me la couler douce…

Tiens, pourquoi pas faire un atelier sushis/sashimis ?

C’est bon, c’est tendance et mieux que ça : c’est super convivial et simple à préparer ! Et l’air de rien, je vais pouvoir détourner la recette classique en recette de sushis et sashimis pour diabétique histoire de joindre l’utile à l’agréable et bichonner ma glycémie.

En avant la bonne humeur, demain c’est Sushis & Sashimis Party !

 

Ce qu’il me faut pour faire mes sushis et sashimis pour diabétique (ou non !)

© Fotolia

© Fotolia

Pour 24 sushis et 24 sashimis (4 personnes)  :

  • 400 g de riz basmati
  • 12 crevettes
  • 300 g de filet de poisson au choix : dorade, thon et/ou saumon
  • 6 cl de vinaigre de riz
  • 7 g de fructose
  • 6 g de sel
  • Huile de sésame (appelée HO)
  • Sauce soja salée ( et sucrée pour les convives)
  • Gingembre frais
  • Wasabi

 

C’est parti !

Je prépare un minimum mon atelier cuisine :

  1. Le matin, je rince le riz jusqu’à ce que l’eau soit claire et je le laisse tremper toute la journée.
  2. Le soir, avant que mes hôtes arrivent, je le laisse s’égoutter 30 minutes. Ensuite je mets le riz dans une casserole d’eau froide  (2 volumes d’eau pour 1 volume de riz) , je couvre et je porte à ébullition 5 minutes puis, je baisse le feu pendant 10 minutes avant de l’éteindre complètement. Je laisse reposer le riz 10 minutes.
  3. Dans un bol, je mélange le vinaigre de riz, le fructose et le sel. J’ajoute ce mélange au riz et je mélange délicatement. Ensuite j’évente le riz pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit à température ambiante.
  4. J’ôte la tête et la carapace des crevettes. Je les fais rapidement revenir dans l’huile de sésame et je taille mes filets de poisson en morceaux de 5 cm x 2 cm environ

 

L’atelier démarre : vissez votre toque de maître sushi :

Mouillez vos mains et façonnez des quenelles de riz bien serrées.

Posez une crevette ou un morceau de poisson de votre choix sur chaque quenelle de riz.

Déposez au fur et à mesure les sushis sur un grand plateau.

Disposez les morceaux de poisson restants sur un autre plateau : voilà vos sashimis !

Avant de passer à table, vous n’oublierez pas de sortir les baguettes chinoises, les sauces soja, le gingembre et le wasabi.

 

Chut, Claire-A. Doray, diététicienne experte IG vous dit tout !

Les sushis traditionnels se préparent avec du riz gluant dont l’index glycémique est scandaleusement élevé : 90. On détourne donc quelque peu la recette en choisissant un riz basmati dont l’IG est de 50 seulement et on remplace bien entendu le sucre par du fructose pour obtenir de délicieux sushis et sashimis pour diabétique !

Et si vous commencez vous voulez chouchouter votre glycémie : commencecez votre repas avec une soupe miso et une salade de chou !

Attention toutefois à la sauce soja sucrée qui fait bondir la glycémie : préférez la version salée et usez et abusez du gingembre et du wasabi si vous aimez ça !

Finalement une recette de sushis et sashimis pour diabétiques (ou non !), c’est facile ! Et on peut même envisager de faire des makis et des Califonia Rolls…

Share Button

Les 10 Conseils Pour concilier Alimentation et Glycémie

  • Les astuces pour baisser l'index glycémique de vos repas
  • 1 exemple de journée type
  • L'assiette idéale
  • La réponse à vos questions les + fréquentes

je télécharge l'Ebook, c'est gratuit >>

Vous voulez commenter cet article ? c’est par ici